VDMT pour la suppression des Diesels

Le diesel, encouragé par l’Etat, les constructeurs automobiles européens et l’industrie pétrolière depuis plusieurs décennies, a atteint une telle proportion qu’il a envahi tout l’espace public, urbain et rural.

Environment activists stand in front of the Federal Administrative Court prior to a trial in Leipzig, Germany, Tuesday, Feb. 27, 2018. The German court ruled Tuesday that cities can impose driving bans on diesel cars to combat air pollution, a decision that could affect millions of drivers and the country's powerful auto industry.  (AP Photo/Jens Meyer)
Environment activists stand in front of the Federal Administrative Court prior to a trial in Leipzig, Germany, Tuesday, Feb. 27, 2018. The German court ruled Tuesday that cities can impose driving bans on diesel cars to combat air pollution, a decision that could affect millions of drivers and the country’s powerful auto industry. (AP Photo/Jens Meyer)

Décliné depuis les années 90 et 2000 sous de multiples appellations, DCI, HDI, TDI, TDCI, DTI…, son caractère outrancier, son usage inadapté sur de courts trajets, associés à son dérèglement et son mauvais vieillissement, rendent sa fréquentation insupportable pour les citoyens des villes, petites, moyennes ou grandes.
Où que vous soyez en France, piéton, cycliste ou automobiliste, qu’il vous précède ou vous dépasse, vous l’entendrez avec son claquement et son grondement caractéristiques, verrez ses volutes de fumées et le sentirez. L’odeur très forte et étendue qui s’en dégage est d’ailleurs son principal désagrément.
Problème de taille : ses rejets sont à la fois très toxiques (PM, HAP cancérogènes certains, NOX…) et mauvais pour le climat (N2O, NO2, PM, black Carbon suie…).
Chaque utilisateur de ce moteur, même le plus moderne, devient à la fois pollueur en viciant l’air et en dégradant son environnement, et victime en tant qu’être humain, consommateur, agent économique, contribuable…
Inutile de préciser qu’un outil de mobilité aussi nuisible pour l’Homme devrait être interdit et retiré de la circulation et de la vente, à l’instar d’un produit alimentaire impropre à la consommation.

Guillaume Muller

Une réflexion sur “ VDMT pour la suppression des Diesels ”

  1. De nombreux automobilistes ou conducteurs de bus laissent tourner leur moteur à l’arrêt comme cela est souligné dans l’article du Parisien : http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/sucy-les-bus-fument-les-riverains-de-la-gare-toussent-03-09-2018-7874979.php
    Les arguments de froid ou chaud ne sont souvent pas la raison, le bus ne reste pas des heures à un arrêt, sinon à quoi servirait-il ! Le problème est plus une prise de conscience du danger que représente une pollution qui n’a des conséquences qu’à moyenne échéance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.